Le crâne ancestral

Forum & Blog collectif

Le forum où l'on parle de tout et de rien, littérature, poésie, musique, photographie, éthnologie, sociologie, politique, science, religion, darwinisme etc.

You are not logged in
Liste - Nouveau sujet - Recherche - - -

métaphysique de la viande - roman

christophe siébert 

publié le 17 November 2011 20:39 de 95.176.89.[...]
   

METAPHYSIQUE DE LA VIANDE
(premier épisode)


PROLOGUE

Dans le même temps un homme se suicida à Hong-Kong, un autre commit à Calaires deux assassinats, une comète passa au dessus de nous, elle passait tous les trois mille ans ; le premier homme était Ombric, le deuxième Scorpio et la comète n'avait plus de nom ; dans le caniveau asséché une guèpe momifiée se trouvait sur le dos et donnait l’impression qu’elle tomberait en poussière si quelqu’un s’avisait de la toucher.


PREMIERE PARTIE

1

Le silence, on entendrait les mouches voler, s’il y avait des mouches. Trois murs tapissés de lin, le quatrième lambrissé de frêne et semé d’appliques comme des meurtrières opalescentes, une moquette alternant larges bandes coquille d’œuf et rayures crème, un plafond blanc avec au centre un demi-globe en verre fumé, un lit queen size tapi à ras du sol contre le mur lambrissé et couvert d’une couette sable et de trois coussins blanc cassé, en face deux hautes portes-fenêtres masquées de rideaux plissés en coton écru encadrant un bureau en frêne décoré d’une lampe de chevet à abat-jour carré et blanc, au mur de gauche la porte d’entrée et une patère en frêne, au mur de droite une penderie encastrée à porte coulissante blanc mat avec une psyché sans cadre et l’entrée de la salle de bain, deux escarpins Repetto en cuir noir, de style charleston, à talons de neuf centimètres, posés sur la moquette parallèles l’un à l’autre et perpendiculaires au lit, une robe Ralph Lauren en jersey noir à profond décolleté étendue sur la couette, accompagnée d’un blazer bleu marine pour femme sans un pli et de même marque, une paire de bas Chantal Thomass en fine résille anthracite, enroulés et posés sur les coussins, sous le bureau un sac de voyage Vuitton en cuir brun, fermé, sur le bureau un sac baguette Lancaster de couleur réglisse muni d’une longue anse en chaîne et arboré de quatre pompons noirs, au sol près de la porte de la salle de bain un soutien-gorge et un string Nina Ricci, tous deux en tulle noire brodée d’un motif floral et décorés de dentelle ardoise, dans la salle de bain un lavabo, une baignoire, un épais tapis de bain, les WC, tout ça immaculé, sec, propre, lumineux, et une cabine de douche fermée qui laissait entendre l’eau couler et rebondir et laissait voir une ombre mouvante à travers le plexiglas translucide envahi de fausses gouttes figées dans sa matière et de vraies glissant à sa surface.


lire la suite ici :
http://metaphysiquedelaviande.blogspot.com/2011/11/premier-episode.html



  |