Le crâne ancestral

Forum & Blog collectif

Le forum où l'on parle de tout et de rien, littérature, poésie, musique, photographie, éthnologie, sociologie, politique, science, religion, darwinisme etc.

You are not logged in
Liste - Nouveau sujet - Recherche - - -

où est Raph Zacharie de Izara ?

Andromeda 

publié le 13 December 2005 13:48 de 160.62.4.1[...]
   

ça fait un petit momment qu'on l'a pas vu traîner par là non ?


Re: où est Raph Zacharie de Izara ?

Iz... 

publié le 14 December 2005 01:41 de 83.196.222[...]
   

C'est toujours pareil ! Paul disparaît et hop ! Jean s'éparpille... Jamais la lune, sous son faux air de... Et puis les astriales et leurs ellipses contemplatives... la méditerranée en rade : tout soudain sature : un raz de marée ? plutôt Neptune encore ! Ou...


Le yaourt dans ses états

Raphaël Zacharie de Izarr 

publié le 13 June 2006 22:28 de 88.161.60.[...]
   

Je hais les promoteurs de yaourts.

Ils s'ingénient à aromatiser leurs petits pots de "morve de vache" avec les idéaux les plus élevés, détournant toute raison supérieure au profil de ce qui sort du pis des bovidés. Il ne peuvent s'empêcher de convoquer les génies de la Voix Lactée ou je ne sais quels dieux des causes sacrées pour vendre leur lait caillé (qu'il soit nature ou parfumé aux fruits divers).

Certains en appellent à l'Amour Cosmique, d'autres à quelque mystérieuse fontaine de jouvence, les pires vous jurent par tous les diables du Marketing que si vous ingurgitez leur blanche émulsion, du jour au lendemain vous deviendrez beaux, intelligents, performants, centenaires, et même fortunés... La surenchère en ce domaine semble sans limite. A en croire ces messies du ferment lactique, le moindre pot de yaourt à la fraise est une véritable coupe de sang christique ! Un enjeu essentiel pour votre avenir, votre santé, votre salut sur Terre et dans le Ciel...

A lui seul le yaourt est un condensé explosif de toutes les attentes matérialistes du monde occidental mais aussi, comble de l'ironie, le porte-parole des prétendues valeurs spirituelles renaissantes... Avalez un pot de yaourt, "à l'intérieur" vous deviendrez aussi purs que le linge des anges baignant dans leur monde de fromage blanc !

"A l'intérieur" : termes pour le moins ambigus qui disent bien ce qu'ils ne veulent pas dire....

Ils font "du bien à l'intérieur", leurs foutus yaourts... C'est bien là qu'est le problème, dans la façon de dire les choses. Ils font "du bien à l'intérieur" , manière subtile de vous embobiner sur un terrain aussi glissant que juteux. Sous un même prétexte on réveille vos fonctions digestives les plus primaires en même temps que les fonctions sacrées de votre esprit, pour le prix modique d'un pot de yaourt à renouveler quotidiennement... Le rôle du yaourt est de vous alléger les intestins, de vous purger "de l'intérieur" , de vous donner des ailes, un nouveau teint, un éclat neuf, bref de vous pourvoir d'une âme. La fibre spirituelle est sollicitée grâce aux propriétés spécifiques du fruit contenu dans les petits pots, précisément. Ajoutées aux yaourts, les fibres des fruits sondant vos viscères vous sauveront de la constipation, soyez-en certains ! De l'intestin grêle salutairement secoué, on passe directement au bien-être quasi spirituel du consommateur épanoui. Les deux outrances ainsi subtilement amenées se fondent l'une dans l'autre, comme le blanc sur le blanc, et au fond de son pot l'amateur de lait de ruminant caillé n'y voit que du bleu.

Maudit soit le petit pot de lait de vache fermenté, hostie du pauvre type, onction du minable, breuvage pieux du mystique intestinal !

Raphaël Zacharie de Izarra


Andromeda a écrit:
> ça fait un petit momment qu'on l'a pas vu traîner par là non ?


Re: où est Raph Zacharie de Izara ?

miro 

publié le 14 June 2006 23:48 de 81.51.252.[...]
   

Elle envahit
Nos terres sacrées
Insomnie
Des infidèles


Enorgueillit
Nos cris sublimes
Ensorcelle
Les chars assaillis
De fleurs nouvelles


Et sous la steppe
Paris
Comme une ruelle
À notre oubli
Avoue son déshonneur


Oh, comme il est bon de croire
Aux heures charnelles
De la commune
Écoute un peu
Le vent des meules


Relis un peu
Le vieux journal


Martyr hypocrite ou bien
Stérile


L’heure civile
Renaît sans cesse
Rapetisse
Et puis s’immisce
Là, tout près des dieux
Loin
Loin des missels


Les bruines du printemps
Ont toujours
Leurs mimes pour rire


Minuscules
Ou même audacieuses


Où donc est passée la tienne
Joueur fluvial et solennel


Celui qu’on appelle
Le plus sucré d’Atlantique
Vois-tu, je suis des plages océaniques


À l'abordage,
Companon mystérieux ?


Re: où est Raph Zacharie de Izara ?

Raphaël Zacharie de Izarr 

publié le 18 November 2006 23:44 de 88.161.60.[...]
   

UN MESSAGE DE L'AU-DELA

(Message mystérieux apparu sur mon écran d'ordinateur avant l'ouverture du système Windows, sur fond d'écran bleu)

Du séjour de ceux que vous appelez "les morts" je vous envoie ce message, moi qui fais partie maintenant de l'humanité à jamais ensevelie sous la tombe. J'appartiens désormais à l'immensité "dormante".

Votre monde captera les éclairs de ma pensée et selon que vous serez ouverts, insensibles, indifférents ou bien perplexes, vous croirez à un prodige, à un artifice, une illusion, à une aberration des lois naturelles, à un dérèglement de votre esprit, mais tout est simple, tout est clair depuis les hauteurs de l'au-delà. Proche du Mystère où à ma guise je peux faire agir les invisibles forces, je laisse tomber jusqu'à vous un infime rai de la Lumière.

Ne soyez pas effrayés par ces images qui apparaîtront au gré de vos songes, par ces annonces qui miraculeusement s'inscriront aussi bien sur la pierre, vos fronts et vos écrans que le sable des plages qu'effacera aussitôt l'écume... Qu'ils soient durables ou éphémères, écrits sur l'onde ou le granit, limpides ou codés, prenez ces signes comme les témoignages sûrs de ceux qui du haut de leur demeure suprême voient l'essentiel et, investis d'un pouvoir supérieur, envoient ces mots sur terre à l'heure où l'Humanité est mûre pour les recevoir.

Ne perdez pas de temps à résoudre des mystères qui n'en sont pas quant à la forme et au comment, l'important est ce que disent les messages, non la mécanique immatérielle, imperceptible qui vous les fait parvenir. Croyez-moi tout est facile et beau pour l'esprit, une fois élancé à travers le tombeau.

Quand vous brûlez un cierge, allumez une cigarette, crachez le feu ou allumez simplement votre cheminée et que vous voyez la flamme monter en forme d'oiseau, quand plus tard dans le ciel devant vous l'oiseau tourne pour former un cercle, quand aux hasards de vos lectures, de vos rêveries, de vos occupations domestiques ce cercle chemine et devient un zéro et lorsque finalement au gré de vos allées et venues sous le soleil de la réflexion le zéro vous suggère l'infini, et que ce mystère aux apparences anodines vous le voyez se graver sous vos yeux à travers un rond de fumée étonnant, un nuage qui s'arrondit ou un tourbillon de poussière furtif mais chargé de sens créant un cône dans l'air et dévoilant un astre sur le sol, c'est moi qui écrit, moi qui avec ma plume céleste vous dit combien l'aventure est fantastique !

Quand il vous semble que le vent vous adresse des mots humains, quand le sort vous fait des clins d'oeil inouïs, quand vos chemins vous mènent là ou vos pas ne vous auraient jamais menés, quand vous partez vers de sombres certitudes et que parvenez à de radieux impossibles, quand vous choisissez la nuit et que le jour vous éclaire, quand vous jetez un caillou et que vous recevez une étoile, un être omniscient est là qui vous parle, vous tend la main, un être qui hante les grandeurs cosmiques comme les moindres détails du quotidien, que vous voyez de mille façons différentes, toujours subtiles.

Et moi depuis mes sommets éclatants, plus vivant que vous ne le pensez, confirmant l'existence de cet être qui depuis toujours vous destine ses lueurs divines (que vous ne percevez pas nécessairement), je trace l'indicible réalité dans la matière pour mieux vous convaincre de ma glorieuse immatérialité.

Ni fantôme, spectre ou ombre, derrière la fosse où s'est achevé mon apprentissage terrestre, je suis VIVANT.

Raphaël Zacharie de Izarra
raphael.de-izarra@wanadoo.fr


Re: où est Raph Zacharie de Izara ?

vilain lutin 

publié le 17 July 2008 17:55 de 81.255.187[...]
   

:up:


Re: où est Raph Zacharie de Izara ?

RaphaelZachariedeIZARRA 

publié le 14 October 2009 20:30 de 88.161.60.[...]
   

Raphaël Zacharie de IZARRA - Farrah Fawcett http://fawcettizarra.blogspot.com/
http://fawcettizarra.blogspot.com/

http://izarrafawcettizarra.blogspot.com/

http://izarrafawcett.blogspot.com/

http://izarra-izarra-izarra-izarra.blogspot.com/

http://izarra-izarra-izarra.blogspot.com/

http://izarralune.blogspot.com/

http://fawcettizarra.blogspot.com

http://izarrafawcettizarra.blogspot.com

http://izarrafawcett.blogspot.com

http://izarra-izarra-izarra-izarra.blogspot.com

http://izarra-izarra-izarra.blogspot.com

http://izarralune.blogspot.com

Modestement à travers quelques centaines de textes j'ai embrassé de près ou de loin tous les aspects du monde -des choses comme des hommes- dans toutes les directions imaginables, du gouffre le plus bas au sommet le plus glorieux, de l'anodin au sublime, de la bête au divin, du simple caillou à qui j'ai donné la parole jusqu'aux feux galactiques que j'ai fait taire devant un battement d'aile.Sur le plan du palpable je suis parti du microcosme pour me hisser jusqu'au macrocosme, sans omettre de poser mon regard à hauteur des boutons de chemise de mes semblables. Du point de vue des choses de l'esprit j'ai exploré les vices les plus baroques autant que les vertus les moins partagées, je suis allé sonder les petits ruisseaux mentaux de mes frères humains mais aussi les fleuves nocturnes de mes chats énigmatiques.Je suis allé chercher le feu olympien à droite et à gauche, m'attardant à l'occasion sur mes doigts de pied.J'ai fait tout un fromage de vos mesquineries de mortels, une montagne de mots des fumées de ce monde, un pâté de sable de vos trésors.J'ai abordé de près ou de loin tous les thèmes : l'amour, la laideur, la solitude, la vie, la mort, les fraises des bois, les rêves, les cauchemars, l'excrément, la lumière, le houblon, la pourriture, l'encens, l'insignifiance, le grain de sable, les poubelles de mon voisin, les relents gastriques de Jules César, l'encre de Chine, le plaisir, le vinaigre, la douleur, la mer... Tout, absolument tout ce que contient notre pauvre monde et même au-delà a été intégré à mes textes.J'ai embrassé l'Univers d'un regard à la fois grave et loufoque, limpide et fulgurant, lucide et léger, aérien et "enclumier" : celui de ma plume.A travers ce blog je vous invite à faire un tour relativement rapide de l'humanité et de l'Univers, de prendre la mesure de tout ce qui existe et n'existe pas en quelques centaines de textes futiles et mémorables, éloquents et sarcastiques, répugnants et délectables, pleins de grains de sel et de justesse.http://izarralune.blogspot.comL'AUTEUR PAR LUI-MÊMEOisif mélancolique, oiseau unique, ange joliment plumé, ainsi se présente l'auteur de ces lignes (une sorte de Peter Pan cruel et joyeux, mais parfois aussi un rat taciturne). Au-delà de cette façade mondaine, loin de certaines noirceurs facétieuses j'ai gardé en moi une part de très grande pureté. Dans mon coeur, un diamant indestructible d'un éclat indescriptible. Cet éclat transcendant, vous en aurez un aperçu à travers mes modestes oeuvres. Est-ce une grâce de me lire, pensez-vous? Osons le croire. CONTACT : raphael.de-izarra@wanadoo.frRaphaël Zacharie de IZARRA

http://fawcettizarra.blogspot.com/

http://izarrafawcettizarra.blogspot.com/

http://izarrafawcett.blogspot.com/

http://izarra-izarra-izarra-izarra.blogspot.com/

http://izarra-izarra-izarra.blogspot.com/

http://izarralune.blogspot.com/

http://fawcettizarra.blogspot.com

http://izarrafawcettizarra.blogspot.com

http://izarrafawcett.blogspot.com

http://izarra-izarra-izarra-izarra.blogspot.com

http://izarra-izarra-izarra.blogspot.com

http://izarralune.blogspot.com

=======

http://izarra-izarra-izarra.blogspot.com

http://izarralune.blogspot.com

http://izarra-izarra-izarra-izarra.blogspot.com

http://izarrafawcett.blogspot.com

http://fawcettizarra.blogspot.com

http://izarralune.blogspot.com/

http://izarra-izarra-izarra.blogspot.com/

http://izarra-izarra-izarra-izarra.blogspot.com/

http://izarrafawcett.blogspot.com/

http://izarrafawcettizarra.blogspot.com/

http://fawcettizarra.blogspot.com/
Andromeda a écrit:
> ça fait un petit momment qu'on l'a pas vu traîner par là non ?



  |