Le crâne ancestral

Forum & Blog collectif

Le forum où l'on parle de tout et de rien, littérature, poésie, musique, photographie, éthnologie, sociologie, politique, science, religion, darwinisme etc.

You are not logged in
Liste - Nouveau sujet - Recherche - - -

La fin de tuvalu

Greg.H 
publié le 14 March 2002 14:37 de 62.147.15.[...]
   

On est bien loin de l'âge d'or ou de l'âge solaire VOICI l'âge d'homme. Homme roi de la terre BRAVA! vraiment quel inepte sauvage singe cochon guignole ha! nous voilà bien allons continuons le manège... <img src=">


Tuvalu : le premier Etat au monde,
victime du réchauffement climatique

Source : http://www.notre-planete.info le 21/02/2002

Est-ce le début d'une longue série de naufrages à suivre ?

A mi-chemin entre Hawaï et l'Australie, en plein milieu du Pacifique, l'
archipel de Tuvalu est une ancienne colonie britannique. Indépendant depuis
1978, l'Etat de Tuvalu couvre une surface de 26 km² s'étendant sur 9 ilôts.
Il est le 4ème plus petit pays au monde. Avec une altitude maximale de . 5
mêtres au-dessus du niveau de la mer, cet archipel est particulièrement
vulnérable à la montée des eaux, dont le phénomène à long terme ne fait plus
de doute depuis que la banquise des pôles fond, pour cause de réchauffement
global de la planète.

Tuvalu observe donc une diminution progressive de sa surface émergée, au
point de menacer durablement l'espace de vie de sa population de 11.000
habitants. <img src=">

Depuis le début des années 90, l'archipel connaît une accélération de la
fréquence des catastrophes climatiques : cyclones provoquant des
innondations, sécheresses interminables qui menace les maigres réserves d'
eau potable.
A titre d'exemple, 3 cyclones se sont abattus sur la région pour la seule
année 1997 ; aussi les îles ont été à plusieurs reprises innondées durant la
période de Novembre 2000 à Mars 2001, ce qui ne c'était jamais vu par le
passé.

les conséquences sur l'Environnement sont immédiates : appauvrissement des
sols par salinisation, érosions du littoral du fait de la disparition de la
végétation. Le cercle vicieux semble aujourd'hui difficile à enrayer faute
de moyens techniques et financiers pour freiner l'érosion.

Cet état est en outre depuis longtemps dépendant de l'aide internationale,
notamment de l'Australie.


Compte-tenu de la situation, le gouvernement est aujourd'hui à la recherche
d'une terre d'accueil, considérant que le risque d'engloutissement sous les
eaux est inévitable.

Conclusion <img src=">
Ce cas est à retenir comme un micro-exemple de scénario susceptible de se
reproduire au cours des années à venir à l'échelle de pays dont la surface
et la population sont autrement plus importantes. Le Bangladesh est souvent
cité sur la liste des prochaines victimes du réchauffement climatique.
Précisons que ce pays renferme 123 millions d'habitants sur un territoire
représentant moins du tiers de la France (soit une densité de 860 habitants
au km² !). En outre il se trouve coincé entre l'Inde et le Nyanmar
(anciennement Birmanie), c'est-à-dire au coeur d'une région surpeuplée et
historiquement à forte tension sociale.

A titre de comparaison, les 11.000 individus de Tuvalu ne représentent pas
une menace de déstabilisation régionale, même si l'Australie leur a refusé
l'accueil.
En principe, un accord aurait été trouvé avec la Nouvelle-Zélande, qui
devrait accepter de recevoir sur son territoire l'ensemble de la population.

En savoir plus :
www.cia.gov/cia/publications/factbook/geos/tv.html
www.tuvalu.f2s.com
Xavier HEUDE

Le saviez-vous? Chacune des 200 personnes les plus riches du monde détient :gun:
l'équivalent de la fortune de 1,2 millions de personnes pauvres environ. Les
3 individus les plus riches de la planète, leur fortune est supérieure au
PIB des 48 pays les plus pauvres.

La fièvre de l'organisme Terre : http://terresacre

Greg et les cyberhumanistes