Le crâne ancestral

Forum & Blog collectif

Le forum où l'on parle de tout et de rien, littérature, poésie, musique, photographie, éthnologie, sociologie, politique, science, religion, darwinisme etc.

You are not logged in
Liste - Nouveau sujet - Recherche - - -

Un surdoué en maths de neuf ans trouve l'université trop facile

popi 
publié le 17 September 2007 11:18 de 90.14.123.[...]
   

UN SURDOUÉ ADMIS COMME ÉTUDIANT: Âgé de 9 ans, il trouve l'université trop facile
Un enfant de neuf ans, surdoué en mathématiques, est devenu l'étudiant le plus jeune de Hong Kong après avoir passé sa première journée à l'université, dont il juge les cours trop faciles.


March Boedihardjo, un enfant d'origine sino-indonésienne, a été admis par l'Université baptiste de Hong Kong en maîtrise de maths après avoir obtenu 20/20 à des examens d'entrée normalement abordés à 17 ou 18 ans. "C'était trop facile", a déclaré Boedihardjo aux journalistes après avoir participé à une cérémonie de rentrée et à ses premiers cours mardi. L'université a spécialement concocté un programme sur cinq ans pour cet enfant, provoquant une polémique parmi certains pédagogues qui pensent qu'il pourrait connaître de ce fait un développement anormal.

*DÉCÈS D'UN SURDOUÉ Ralph Alpher, l'un des pères de la théorie du Big Bang

Sale temps pour le monde de la physique cette année. Après Pierre-Gilles de Gennes et Julius Wess, c'est Ralph Alpher qui vient de nous quitter à l'âge de 86 ans. L'ancien thésard de Gamow n'a malheureusement pas eu la reconnaissance qu'il méritait bien qu'il ait été le premier à prédire les abondances de l'hydrogène et de l'hélium dans l'Univers, et surtout, l'existence du rayonnement fossille découvert par Penzias et Wilson par accident en 1965.
Ralph Alpher était un jeune surdoué de 16 ans quand il reçut une bourse pour étudier au prestigieux MIT en 1937. Malheureusement, ayant révélé qu'il était d'origine juive, celle-ci lui fut retirée. Tout en travaillant la journée pour gagner sa vie, il suivait les cours du soir de l'Université Georges Whashington. Le virus de la cosmologie ne tarda pas à le gagner et il fut fasciné par la théorie du Big Bang proposée en 1927 par l'Abbé Lemaître. Par chance, Georges Gamow, l'ancien élève de Friedmann et l'un des pères de la cosmologie moderne, était en poste dans cette université. Il proposa à Alpher d'étudier avec lui le problème de la synthèse des éléments dans le cadre de la théorie du Big Bang. Au printemps 1948, Alpher présenta alors publiquement les résultats de son travail lors de sa soutenance de thèse, à l'âge de 27 ans.
Il y expliquait que, selon ses calculs, il devait y avoir environ un atome d'hélium pour dix atomes d'hydrogène dans l'Univers ce qui était en bon accord avec les observations de l'époque. Ce rapport est le fruit d'un processus de synthèse de l'hélium, ayant duré 300 secondes, à partir de la fusion thermonucléaire de l'hydrogène dans un Univers en expansion de type Friedmann-Robertson-Walker-Lemaître. Alpher devient instantanément et pour quelques mois une vedette et les journaux, dont le Washington Post, titrent « Le monde a commencé en 5 minutes ! »....