Le crâne ancestral

Forum & Blog collectif

Le forum où l'on parle de tout et de rien, littérature, poésie, musique, photographie, éthnologie, sociologie, politique, science, religion, darwinisme etc.

You are not logged in
Liste - Nouveau sujet - Recherche - - -

Scandale de fromage recyclé et avarié en Italie

JPG picturepopi 
publié le 07 July 2008 13:58 de 90.29.56.1[...]
   

Deux années d'enquête ont été nécessaires à la police italienne pour mettre fin à un juteux trafic de fromage avarié. Au total, c'est onze milles tonnes de fromage périmé qui ont été revendus par 40 sociétés - italiennes, britanniques, allemandes et autrichiennes - à 3 sociétés italiennes et une allemande, toutes dirigées par un homme d'affaire sicilien.



Cet homme d'affaire peu scrupuleux utilisait ensuite le fromage avarié dans la fabrication de mozzarelle, de gorgonzola et d'autres fromages vendus partout en Europe. Les fromages pourris contenaient des vers, des crottes de souris et même des résidus de fer et de plastique d'emballage. Le rapport des enquêteurs indique que certaines entreprises, comme la marque Galbani pincipal exportateur de fromage italien, vendaient leurs produits non consommables mais rachetaient également la pâte recyclée.
Un trafic juteux

Les 4 entreprises de "recyclage" auraient réalisé un chiffre d'affaire de 10 millions d'euros. La police a arrêté 3 personnes et une dizaine d'autres sont suspectées d'être mêlées à l'affaire. Une perquisition a été effectuée dans une usine de recyclage allemande dirigée par un ressortissant italien. Les résultats des analyses des échantillons seront connus cette semaine.
Les risques pour la santé

Ces pratiques ne sont pas inoffensives pour la santé, selon le juge italien qui dirige l'enquête. «L'altération et la contrefaçon de substances alimentaires laitières et fromagères les ont rendues dangereuses pour la santé publique», écrit ainsi Francesco Messina. Ce scandale s'ajoute à la crise des déchets de Naples, pendant laquelle plusieurs pays européens mais aussi asiatiques ont suspendu temporairement l'importation de mozarelle à cause du taux anormalement élevé de dioxines dans le lait des bufflones.
Le bio a l'épreuve de ce genre de scandale ?

Manger bio et local nous met relativement à l'abri de ce genre de dérives. Il faut tout simplement éviter le plus possible les aliments industriels, trop transformés, qui sont passés dans les mains de plusieurs intermédiaires avant de finir dans nos assiettes.

mozarelle.jpg