Le crâne ancestral

Forum & Blog collectif

Le forum où l'on parle de tout et de rien, littérature, poésie, musique, photographie, éthnologie, sociologie, politique, science, religion, darwinisme etc.

You are not logged in
Liste - Nouveau sujet - Recherche - - -

A MORT MAI ET JUIN

christophe siébert 
publié le 22 June 2011 14:49 de 92.162.87.[...]
   

dans la joie, l'acrimonie et la mauvaise humeur bilieuse, konsstrukt vous présente vous présenter A MORT, une espèce de maison d'édition gratos et en pdf, autant dire que ça devrait ressembler au repaire des pires toquards que le net peut abriter, tous ceux qui sont même pas capable de photocopier un pauvre fanzine, sauf que non. c'est même plutôt le contraire.

les deux premières parutions :

DAVE 2000 - SKETCH BOOK HOLOCAUST

un énorme ramassis, soigneusement compilé, organisé, choisi par l'auteur et deux ou trois de ses dealers favoris, et rassemblé en un gros ouvrage qui ferait passer le célèbre Comix 2000 de l'association pour une aimable brochure. si vous vous demandez de quoi parle cet holocauste-ci, il vous suffit d'imaginer une salle de bain bizarrement éclairée avec à l'intérieur jérôme bosch sous champis parlant fort à son reflet et écoutant, très fort, le 13th floor elevator.

et c'est à télécharger ici :
http://amortkonsstrukt.blogspot.com/2011/03/dave-2000-est-ne-en-1974-vit-marseille.html

***

FRED GEVART - CRYO
lui, on va faire plus simple, on va directement le laisser parler : voici le premier paragraphe de sa longue nouvelle, ou court roman, je ne suis pas préparateur de commande, ça m'intéresse pas :
"Miller regrettait d’avoir tué sa femme. Et surtout de s’y être pris n’importe comment. En regardant le panier, il ne put s’empêcher de penser que tout ceci n’était qu’un malheureux concours de circonstances. Il aurait suffi que la fille — Miller se rendit compte qu’il n’avait jamais retenu son nom — ne décroche pas son téléphone, pour remplacer au pied levé sa collègue. Du coup, elle ne serait pas allée travailler dans ce bar à Soho, ce soir-là. Elle n’aurait pas assisté au concert. Un groupe au nom péteux, réduit en fait à un seul guitariste. Le type était vaguement paumé, vaguement débraillé, vaguement alcoolique, mais franchement talentueux. Elle l’avait laissé la raccompagner chez elle à la fermeture."
voilà. la suite ici :
http://amortkonsstrukt.blogspot.com/2011/05/fred-est-ne-en-1975-et-vit-lille.html


bonne lecture



konsstrukt, H.I.P., à chopin