Le crâne ancestral

Forum & Blog collectif

Le forum où l'on parle de tout et de rien, littérature, poésie, musique, photographie, éthnologie, sociologie, politique, science, religion, darwinisme etc.

You are not logged in
Liste - Nouveau sujet - Recherche - - -

Le visage du trouvère

Gastard Sarah 
publié le 14 October 2011 17:50 de 78.240.113[...]
   

Il se balladait dans la nature
Il était si anxieux, on lui avait volé ses poèmes pendant son chemin
Il inventait des chansons pour s'en souvenir
Il était nu absolument désemparé sans son visage
Son âme et ses yeux pour pleurer
Il était incapable de voir les choses, les gens,
De discerner le noir du blanc
Idiot comme une femelle animale
Son visage, son visage lui manquait et manquait à son âme arrêtée
Il s'est regardé dans la glace d'un étang
Incapable de pleurer Il s'est rendu dans des villages, on l'a assommé
De questions sur son art, sur ses origines, sa ville d'origine,
Il a tellement parlé et regretté ses poèmes
Tellement poussé la chansonnette
Tellement bu et tellement mangé
Qu'il a vu autre chose briller
Qu'il a découvert cette chose les yeux fermés
Cette chose c'est que rien ne sert de se taire
Et que bavarder, donner et prendre, prendre et donner,
Sans se poser de questions, que parler soignait du passé
Et que ses amis dans ses voyages étaient ce qu'il désirait de tout son sang
De toute son humanité et de tout son amour à offrir
A donner à ceux et celles qui le méritent sans trier
Il a tellement parlé de ses poèmes perdus qu'il n'a plus rien perdu
Parler l'a rendu à son unicité
Et son visage l'a retrouvé plus vivant et en a été bouleversé,
Changé et même métamorphosé, à la façon d'un auto-portrait
Chamboulé par un peintre qui avait découvert son chemin et en avait
Enfin fait le portrait : l'homme au regard retrouvé. .



Re: Le visage du trouvère
Romain H        
publié le 16 October 2011 13:14 de 90.26.31.1[...]
 

J'aime bien ce genre d'histoires ! Merci !



Re: Le visage du trouvère
Gastard Sarah        
publié le 17 October 2011 06:07 de 78.240.113[...]
 

Tant mieux, si tu as eu une belle lecture. Merci.